Page d'accueil

Cela fait 9 ans que je visite régulièrement ce village.

Il est situé le long du Nil mais en dehors des voies de communication: train, route.  La ville la plus proche est Minieh.  Tous les villages se ressemblent, mais celui-ci a quelques particularités: il est à 95% chrétien ce qui change fort l'ambiance générale, il a un bon taux d'alphabétisation, et l'excision y a été éradiquée récemment.  Il est pauvre mais le potentiel de développement y est grand.  Il est aussi beaucoup plus propre, malgré que cet aspect se détériore depuis peu.

La première fois, j'ai eu l'impression de faire un bond de 3000 ans en arrière: les vues des champs et du Nil correspondaient aux dessins des tombes et mastabas, les maisons construites en limon, avaient un style très uniforme.  La beauté des constructions et des habitants est époustouflante malgré leur grande mais digne pauvreté.

En 8 ans, le village a énormément évolué: sa population, déjà excessive, est passée de 20.000 à 30.000 habitants, les fonds pour la scolarité ont diminué, internet et quelques voitures ont fait leur apparition, les emballages industriels jonchent le sol, de nouvelles maisons en matériaux plus modernes et aux façades colorées se construisent, les rives du Nil, autrefois naturelles, sont maintenant entièrement construites, au grand bonheur des familles qui y ont trouvé un logement.

A travers ce site, que je compléterai régulièrement, je vais essayer de partager avec vous mon amour pour ce coin d'Egypte, pour le sourire de ses habitants, leurs angoisses et leurs joies, leur présent et leur futur.

Je vous ferai suivre l'évolution des ateliers auxquels je participe de loin: couture, vitraux.

C'est pour eux très valorisant de savoir qu'ils ne sont pas oubliés du monde, qu'ils en font partie: surtout depuis l'attentat de Louxor, le tourisme est presque impossible dans cette région chrétienne, et ils se sentent donc très isolés.

Bonne visite !

En quittant (copyright, information de contact, etc.)