Nouveau Projet

Depuis l’arrêt de l’atelier à Bayadeya, j’ai cherché un autre endroit pour recommencer l’expérience.  Ne pouvant que m’y déplacer une ou deux fois par ans, je dois trouver une équipe sur place qui assure la continuité du projet.

Après avoir exploré plusieurs pistes, l’ai finalement rencontré Maryam Brodowski, une allemande retraités habitant Nouakchott en Mauritanie et qui y mène de multiples activités humanitaires.  Elle travaille avec les plus démunis: les noirs de la classe des esclaves et handicapés.  Sont projet est d’apprendre le vitrail aux sourds muets, la poterie aux aveugles et la mosaïque aux paraplégiques.

L’entreprise est courageuse parce que le pays n’est pas organisé pour prendre ces malheureux en charge, elle doit donc trouver des sponsors, des locaux, et de l’aide pour gérer ces jeunes gens qui ont d'autres difficultés que leur handicap à cause d’un manque d’éducation adapté.  Mais elle y arrive !  On a appelé son projet le “Colibri Nomade”, elle est venu faire un stage de perfectionnement aux vitraux l’automne 2018, a démarré la formation de deux jeunes gens en janvier 2019 et les projets de développement sont très encourageants.

J’ouvrirai une nouvelle page web quand j’aurai plus de photos…  Voici les premières: l’équipe, et les toutes premières réalisations, en association avec un menuisier

Maryam avec les deux apprentis, Sidi, un passionné qui lui apporte une aide précieuse et quelques réalisations collectives: leurs moyens sont encore beaucoup trop limités, mais les perspectives sont bonnes !

Je renseignerai le lien vers la page web dès que je laurai constitué.  En attendant, il y a une modeste page Facebook: 

sid