La Dernière Heure 2002

Le vitrail selon Bihin

VIRGINIE JACQUES Publié le samedi 04 mai 2002 à 00h00 - Mis à jour le samedi 04 mai 2002 à 00h00

Pour LA DERNIÈRE HEURE


Une passion

et un exutoire pour cette ancienne de la Sabena

GENTINNES Des vitraux pleins de vie de part leur changement de couleurs suivant la luminosité du moment et de part le mouvement qui constitue leur forme. Telles apparaissent les oeuvres créées depuis une quinzaine d'années par Bernadette Bihin. Cette habitante de Gentinnes a ouvert au public son atelier situé au moulin Dussart sur un thème développé pour l'occasion: Visages de Marie.

Pour ce thème unique qui offre beaucoup de possibilités d'interprétation, j'ai caractérisé le dessin du vitrail par des lignes souples et douces et j'ai choisi des couleurs dans une gamme très pure, nous a confié l'artiste. Marie Vierge, Marie mère de Jésus, Marie protectrice, Marie mère de la terre, et la divine conception, sont les cinq interprétations de la Vierge qu'elle a proposées.

Pour Bernadette Bihin, l'art du vitrail est un exutoire surtout en cette période économique troublée pour elle. Elle a été membre de la défunte Sabena où elle a été instructrice de pilotage pour avions de tourisme et a milité pour l'avènement des femmes dans la compagnie belge. Elle a eu plus de chance que les autres, puisqu'elle a échappé à l'onde de choc de la faillite. Elle poursuit, en effet, toujours actuellement son métier au sein de la Sabena Flight Academy pour former de futurs pilotes.

Le vitrail lui aurait permis de pallier une éventuelle perte de travail. Elle y consacre en tous les cas entièrement le temps de ses loisirs.

Pour ces créations, Bernadette Bihin n'utilise pas la technique traditionnelle au plomb, mais un sertissage de cuivre étamé qui permet des joints plus fins et plus solides. Tous ces vitraux sont réalisés à partir de dessins originaux. Sa palette de verres est énorme: plus de 50 nuances pour les blancs uniquement!

Une passion

et un exutoire pour cette ancienne de la Sabena

GENTINNES Des vitraux pleins de vie de part leur changement de couleurs suivant la luminosité du moment et de part le mouvement qui constitue leur forme. Telles apparaissent les oeuvres créées depuis une quinzaine d'années par Bernadette Bihin. Cette habitante de Gentinnes a ouvert au public son atelier situé au moulin Dussart sur un thème développé pour l'occasion: Visages de Marie.

Pour ce thème unique qui offre beaucoup de possibilités d'interprétation, j'ai caractérisé le dessin du vitrail par des lignes souples et douces et j'ai choisi des couleurs dans une gamme très pure, nous a confié l'artiste. Marie Vierge, Marie mère de Jésus, Marie protectrice, Marie mère de la terre, et la divine conception, sont les cinq interprétations de la Vierge qu'elle a proposées.

Pour Bernadette Bihin, l'art du vitrail est un exutoire surtout en cette période économique troublée pour elle. Elle a été membre de la défunte Sabena où elle a été instructrice de pilotage pour avions de tourisme et a milité pour l'avènement des femmes dans la compagnie belge. Elle a eu plus de chance que les autres, puisqu'elle a échappé à l'onde de choc de la faillite. Elle poursuit, en effet, toujours actuellement son métier au sein de la Sabena Flight Academy pour former de futurs pilotes.

Le vitrail lui aurait permis de pallier une éventuelle perte de travail. Elle y consacre en tous les cas entièrement le temps de ses loisirs.

Pour ces créations, Bernadette Bihin n'utilise pas la technique traditionnelle au plomb, mais un sertissage de cuivre étamé qui permet des joints plus fins et plus solides. Tous ces vitraux sont réalisés à partir de dessins originaux. Sa palette de verres est énorme: plus de 50 nuances pour les blancs uniquement!

 Mon autre site: http://www.bihin.org/verre_en_perles      Pour me contacter, cliquez ici     Vers la table des matières