Les verres

Le jeu entre les verres transparents, laiteux, marbrés, irisés, givrés, ridés ou opalins permet mettre en valeur le paysage en arrière plan ou, au contraire, à le cacher.  Ils sont colorés dans la masse et achetées en feuilles d'environs 0,7 m2

Voir le vitrail évoluer d'heure en heure est une découverte de toutes les heures: chaque lumière colore un des verres différemment, qu'il fasse gris, ensoleillé ou sombre, le vitrail est toujours beau et intéressant.

Les verres utilisés dans l'atelier sont très variés: rien que dans les incolores/blancs, il y a plus de 50 textures et nuances différents !  

Bernadette Bihin utilise souvent des verres rares et précieux, qui sont les bariolés soufflés à la bouche, comme dans les petits éléments du vitrail ci-contre.  Tout ce vitrail est réalisé en verres transparents, soufflés à l'ancienne.

Il lui arrive d'inclure des pierres semi-précieuses: agate, cornaline, labradorite...

Ci-dessous un exemple d'un détail d'une imposte mélangeant tous les types de verre.  Certaines pièces ont à peine plus d'un millimètre de large, sur 3 mm d'épaisseur, pourtant chacune est découpée dans le verre,  non sans peine !

L1000341

Détail de "la chasse au Chastre"


 Mon autre site: http://www.bihin.org/verre_en_perles      Pour me contacter, cliquez ici     Vers la table des matières